Hampes colorées

1 octobre 2017
Célosies Cristata et glaïeuls sont des végétaux typiques de l'automne.

Glaïeul, ce mot dérive du latin gladiolus qui signifie glaive. Ses longues hampes florales se terminent en pointe , comme une épée, ainsi d’ailleurs que ses feuilles.

C’est à partir de variétés d’Afrique du sud que se développa un intense travail de sélection et d’hybridation mené entre autres, par un pépiniériste nancéen, Victor Lemoine entre 1877 et 1882. Tout comme Lemoine, Emile Gallé est un amoureux des fleurs, c’est ainsi que tous deux deviendront emblématiques de l’école de Nancy. En effet, le père d’Emile Gallé  est à la tête d’une entreprise de verre et de porcelaine. Lemoine installe ses serres à côté de l’usine de Gallé. Dès lors, les vases ne seront plus seulement destinés à contenir des fleurs, ils les représentent dans leurs matières de verre et de porcelaine.

A l’exposition universelle de 1878, les créations de Gallé lui valent des médailles. Les motifs floraux s’imposent alors au coeur de l’Art nouveau. L’ébéniste Majorelle en orne ses meubles  et les verriers Daum les adoptent également, accordant aux glaïeuls une place de choix dans leurs créations.

La mode des glaïeuls connut son apogée vers 1950 avant un relatif déclin.

Cependant,  les amateurs de jardins et de bouquets ne les oublient pas car leurs hampes florales sont si majestueuses et colorées.

 

Vous aimerez aussi :

Pas de commentaire

Laissez un commentaire