Mariage en blanc et vert

13 juillet 2013
Des roses Patience pour le bouquet de la marièe qui portait une robe en dentelle.

Un petit relais de chasse du 18ème siècle, en région parisienne, avait été choisi par les futurs mariés afin d’accueillir la famille et les nombreux amis réunis pour la circonstance.

Le couple souhaitait des fleurs blanches pour embellir la cérémonie : le mariage serait donc décliné en blanc et en vert.

Un petit décor, construit à partir d’un simple pot de lierre panaché de blanc, fut choisi pour les tables de la réception assise. Le lierre est une plante grimpante qui pousse en « embrassant » le tronc des arbres. C’est ainsi qu’il est devenu un symbole de fidélité et d’affection éternelle. Le caractère persistant de ses feuilles vertes et luisantes a fait du lierre un emblème de l’immortalité de l’âme dans l’iconographie chrétienne médiévale.

Les grand bouquets d’église, dessinés avec fougères des bois et Delphiniums furent ensuite complétés avec des Lys et du Gypsophile.

Vous aimerez aussi :

Pas de commentaire

Laissez un commentaire