Modestes pensées…

19 janvier 2012

Dans la mythologie antique, les violettes naissent du sang du dieu Attis, mort dans un accès de folie après s’être émasculé.

La pensée et la violette appartiennent toutes deux à l’espèce de la Viola, et elles ont à peu près la même signification symbolique dans l’iconographie : modestie et humilité.

Bien évidemment, une fleur avec de telles caractéristiques ne peut pas ne pas être associée à la Vierge Marie, ainsi qu’à Jésus-Christ, qui a eu l’humilité de se faire homme.

La pensée est appréciée pour la facilité de sa culture et sa longue floraison automnale et hivernale, s’il ne fait pas trop froid, et ensuite au printemps.

Quelques espèces eurasiennes intensément hybridées ont produit les pensées à grande fleurs aux coloris profonds. Ce sont ces variétés qu’il faut planter avant les frimas de l’hiver afin de  pouvoir profiter de la longueur de sa floraison.

 

Vous aimerez aussi :

Pas de commentaire

Laissez un commentaire