Ne les cueillez pas !

20 avril 2011

Les promenades printanières dans les prés ou dans les bois sont l’occasion de découvrir la végétation qui démarre et de nombreuses plantes fleuries.
Il vous arrivera sans doute de voir des tiges couvertes de fleurs qui ressemblent à des jacinthes sauvages. Mais les fleur de jacinthe sont tubulaires, dans des teintes allant du bleu profond à du parme plus ou moins clair, et leur parfum facilement identifiable.
Les fleurs sur lesquelles nous voudrions attirer votre attention, à y regarder de plus près, n’ont pas les caractéristiques des fleurs de jacinthe. Et il est bien possible que vous soyez en face de fleurs d’orchidées !
La France  compte, en effet, un peu plus d’une centaine d’espèces d’orchidées réparties inégalement sur tout le territoire. Elles n’ont en commun avec leurs cousines tropicales que la structure de la fleur spécifique de cette famille de plantes. Mais elles sont plus petites, terrestres et ont des couleurs presqu’aussi variées, allant du blanc pur au brun très foncé en passant par toutes les teintes de rose, de jaune, ou de brun rouge.

Certaines de ces orchidées terrestres ont un épi de fleurs assez dense et les font ressembler de loin à des jacinthes, d’autres ont évolué avec le temps pour ressembler à l’insecte qui va les polliniser.
Dans tous les cas, les orchidées sont protégées par la convention de Washington au niveau international, et par des lois françaises. Aussi vous risqueriez d’avoir une amande si vous les cueilliez !
De plus, la cueillette de ces fleurs entraîne le dépérissement de la partie souterraine de la plante et à terme sa raréfaction, voire sa disparition.

Alors, de grâce, ne les cueillez pas ! Contentez vous de les admirer, de les photographier en veillant à ne pas détruire non plus leur environnement.

Message de la section Orchidée de la Société Nationale d’Horticulture de France

Vous aimerez aussi :

Pas de commentaire

Laissez un commentaire