Féerie de dahlias

30 octobre 2010

Le dahlia est originaire du Mexique.

Bien que décrite pour la première fois par le médecin du roi Philippe II d’Espagne, la plante tarde à apparaitre en Europe où le premier dahlia ne fleurit au jardin botanique de Madrid en 1791.

Le dahlia doit son nom à un botaniste suédois du XVIIIe  siècle, André Dahl. Peu de vivaces herbacées ont eu autant d’impact sur nos jardins. En effet,  2 ou 3 espèces de dahlias  sont à l’origine de milliers de variétés passées ou présentes. La mode de cette plante date de la fin du XIXe siècle et peu d’espèces ont connu une exubérance analogue à celle de cette fleur dont les formes et les couleurs varient à l’infini.

Chaque année, la 3è semaine de septembre, un concours de dahlia est organisé au Parc Floral de Paris, porte de Vincennes. Voici les gagnants du 22e concours 2010.

Mais étonnement, avant de briller pour ses qualités esthétiques, le dahlia fut d’abord cultivé en tant que plante alimentaire.

En 1802, le jardinier en chef du jardin des Plantes se procura des plants pensant qu’ils pourraient concurrencer la pomme de terre. A l’époque, on s’inquiétait de trouver des plantes alimentaires pour vaincre les famines récurrentes de la fin du XVIIe siècle. Mais les rendements  des bulbes de dahlia s’avérèrent plus faibles et le goût moins agréable que ceux des pommes de terre.

C’est après sélections et hybridation que le dahlia commença à exprimer cette exubérance de formes et de couleurs pour notre plus grand plaisir.

Quel jardinier pourrait imaginer parterres et plantes bandes d’été sans le dahlia ?

Vous aimerez aussi :

Pas de commentaire

Laissez un commentaire