Démonstration d’art floral

8 mai 2010

Rumiko Manako, professeur et démonstratrice célèbre au Japon a réalisé le 13 avril 2010, deux démonstrations publiques à la Société  Nationale d’Horticulture de France à Paris, 84 rue de Grenelle.

Le Japon est renommé pour avoir développé un style d’art floral appelé Ikebana. Traditionnellement pratiqué pendant les cérémonies du thé, cet art floral se pratique selon des règles précises. De nombreuses écoles d’Ikebana existent au Japon à l’instar des arts martiaux. Certaines de ces écoles se sont implantées avec succès en France et en Europe.

Les compositions épurées de style Ikebana fascinent les amateurs de France et d’Europe souhaitant s’initier à l’art floral. Un nombre limité de végétaux doivent être disposés selon des schémas préétablis.

Parallèlement, les japonaises viennent à présent s’initier dans les écoles françaises à l’art floral occidental. Formées en France, des professeures japonaises ont ouvert des écoles au Japon et organisent chaque année des séjours en France pour permettre à leur élèves de passer leurs diplômes à Paris. Des candidates originaires d’autres pays d’Asie se présentent aussi à l’examen français.

Rumiko Manako a choisi l’art floral occidental et le thème de  la mythologie grecque pour exprimer sa créativité.

C’est auprès de sa mère qui pratiquait l’Ikebana que la jeune Rumiko fut initiée à l’art floral au Japon. Les techniques exigeantes de l’Ikebana développent l’habileté à manipuler les végétaux.

En Europe, l’art floral  contemporain enseigne que la force n’admet pas la dispersion :  nous construisons  des compositions modernes avec un nombre restreint de variétés de végétaux.

Avec des bouquets très hauts, dessinés et construits  avec une grande diversité  de végétaux, Rumiko Manako exprime un style et une originale créativité.

Vous aimerez aussi :

Pas de commentaire

Laissez un commentaire