Un univers de créativité florale

Fleur impériale

Le chrysanthème est, pour les Japonais, une fleur sacrée qui, en géomancie, est source de rires et de joie. Etre décoré de l’Ordre du Chrysanthème au Japon, est le plus grand honneur qui soit.

Cette fleur est un symbole positif au Japon et même aux États-Unis et en Australie , où elle est associée à la fête des mères.

Certaines espèces étaient cultivées en Chine voilà plus de mille ans et, au 18 ème siècle, lorsque Linné l’introduisit en Europe, des centaines d’espèces cultivées existaient déjà. Ces cultivars ressemblent peu à la fleur d’origine comparable à une marguerite.

Pour nommer cette fleur, Linné combina deux mots d’origine grecque : chrystos signifiant or et anthemum, fleur.

Lors de la floraison des chrysanthèmes, en septembre au Japon, des chefs-d’oeuvre éphémères sont réalisés.

C’est une fleur aussi très utilisée en art floral occidental.

Oeuvres éphémères exceptionnelles, deux Ozukuri, arrivés du japon en juin, ont été exposés au Grand Trianon du château de Versailles du 1er au 15 novembre 2014.

Tiges et fleurs

Fleurs et feuillages sont toujours le point de départ de la construction d’un décor floral. Des tiges, branches ou stipes peuvent être intéresssants pour réaliser une bouquets de lignes.

Bambous, prêles, tiges de rhubarbes ou polygonums se prêtent tout particulièrement à cette expérience.

L’automne est le moment idéal pour travailler les tiges de polygonums.

Harmonies en bleu

Le bleu a la réputation d’être une couleur froide. C’est pourtant la couleur préférée des européens. Il en est de même aux Etats Unis, au Canada et dans le monde occidental.

La nature offre de jolies gammes de ton sur ton, qui peuvent être du meilleur effet en décoration florale.

La  gamme de bleus et de violets  est bien sûr choisie pour la réalisation des compositions florales sur le thème de la mer. Tel était le thème général du concours de Villemomble, en Seine-Saint-Denis,  les 13 et 14 septembre 2014.

La fleur du sommeil

En général, toutes les divinités liées au sommeil et aux rêves, comme la Nuit ou Morphée, ont pour atribut un pavot. C’est pourquoi, au fil des siècles, dans les mythes de l’antiquité comme dans la tradition chrétienne, la fleur du pavot a fini par être associée au sommeil éternel et donc à la mort…

Le pavot dont parlent les anciens est presque certainement le Papaver somniferum, c’est à dire l’opium, originaire de l’Asie mais introduit dans le bassin méditerranéen depuis la nuit des temps.

L’iconographie chrétienne s’approprie aussi l’image du pavot mais d’une autre espèce : le Papaver rhoeas qui est l’espèce la plus commune. Dans le rouge intense de sa fleur, elle voit une référence à la Passion de Jésus-Christ.

Celui que nous apelons le coquelicot pousse dans les champs de blé et évoque le pain de l’eucharistie. Par ailleurs, sa couleur rouge peut symboliser le sang du sauveur.

La fleur de pavot entendue comme un symbole de mort figure souvent dans les natures mortes, plus spécialement du genre de la vanité.

Fraîcheur estivale

L’été est la meilleure saison pour organiser fêtes, réceptions sur la terrasse, au jardin ou alors en poussant les meubles de l’appartement.

C’est autour d’un généreux buffet que les invités se retrouvent.

Voici une idée de décor estival réalisé avec des éléments faciles à regrouper : pastèque, glaïeuls, quelques feuilles d’hosta ou bergenia et quelques branches de feuillage long.

Eucalyptus

Les eucalyptus sont les arbres les plus largement plantés au monde, en particulier en région sèche tropicale et subtropicale : Afrique, Moyen-orient, Inde, et Amérique du sud. Ils croissent rapidement, même en sol pauvre et, en cinq ans , les jeunes rameaux peuvent servir de combustible. Cepandant l’extension de leur plantation bouleverse l’équilibre de la flore et de la vie animale, notamment en Inde.

Les eucalyptus sont des arbres inhabituels, dont les feuilles ont tendance à pendre verticalement, de sorte que le feuillage ne fournit qu’une ombre légère. D’origine australienne, de nombreuses espèces d’eucalyptus ne supportent pas le froid.

Les feuilles contiennent, dans de petites cavités  translucides, une huile essentielle, qui peut être un produit important chez certaines des 600 espèces d’eucalyptus.

Avec des oeufs…

Les oeufs sont les accessoires indispensables pour décorer les fêtes de Pâques. Faute de les manger pendant le Carême, on les donnait aux enfants pour les décorer.

Des oeufs peuvent compléter agréblement un décor floral et printanier. Naturels ou décorés, les oeufs peuvent s’associer à quelques fleurs et feuilles.

Une tarte de mousse décorative vert anis sert de support au bouquet. Restée apparente, sa couleur verte apportera une touche tonique à un bouquet dépouillé.

 

Branches de Cornouiller

Les cornouilles sont les fruits du Cornouiller, petit arbuste à feuillage caduc, ornemental à des titres divers.

L’origine de son nom vient du latin « cornu », la corne. Son bois est dur comme la corne et servait autrefois à la fabricaton de flèches et javelots.

Si le bois de cornouiller est dur, ses jeunes branches le sont moins. Utilisées droites ou travaillées comme l’osier, elles pemettent la réalisation de bouquets de printemps simples ou plus sophistiqués.

 

 

Lignes verticales

Quelques feuilles verticales raides peuvent devenir le point de départ d’une composition de lignes.

Des feuilles de phormium de jardin ou des feuilles de pandanus achetées chez le fleuriste sont installées en plusieurs lignes parallèles dans une coupe basse.

Vent d’hiver

Vent d’hiver : tel est le titre choisi par Madame Annik « Howa » Gendrot pour sa démonstration de janvier 2014 à la Société Nationale d’ Horticulture de France à Paris.

Madame Gendrot pratique l’art de l’Ikebana et a été nommée Grand Maître pour l’Europe de l’école Ohara.

Elle enseigne cet art de présentation esthétique des fleurs et végétaux et a crée son école en 1975.